SPORTS : nouveau record à JONAGE

couronne laurierAprès être montée sur le podium des villes  les plus endettées du Rhône et sur celui des cités de ce même département subissant la plus grosse pression fiscale (à strate comparable), Jonage vient vraisemblablement de battre un nouveau record, national celui-là. C’est fait, monsieur le maire l’a annoncé publiquement lors de la soirée des remises de récompenses aux sportifs méritants, notre bonne ville compte désormais pas moins de deux adjoints délégués aux sports, Christine Villerey et Sébastien Mellet.

Devant un auditoire étonné, voire amusé pour certains des spectateurs, notre cher édile a péremptoirement déclaré : « J’AI décidé de nommer deux adjoints aux sports car il y a beaucoup de travail à faire dans ce domaine et les associations sportives sont nombreuses ».

Un véritable scoop ! Nos élus, présents dans la salle, n’en sont pas revenus. Evidemment, comme à l’accoutumée, ils n’avaient pas été prévenus de cette décision. Passé le moment de surprise, ils ont positivé en se disant que, au moins, ils connaîtraient ainsi les délégations de deux des adjoints. En effet, à ce jour, nous ne savons toujours pas qui fait quoi au sein de ce conseil municipal pourtant formé depuis bientôt neuf mois. Et ce n’est pourtant pas faute de poser la question !

Cette nomination pose cependant un certain nombre de problèmes, notamment pour ce qui est de Sébastien Mellet. Sa seule participation au conseil municipal avait déjà été dénoncée par les élus de « Jonage Avant Tout » lors d’une séance publique, au motif que ses fonctions de président de l’association sportive U.S.E.L. (fusion E.S. JONAGE FOOTBALL et A.S. PUSIGNAN FOOTBALL) étaient incompatibles avec son mandat d’adjoint et pouvaient générer une situation de conflit d’intérêt. Que penser, à fortiori, de la décision de lui confier une délégation aux sports ?

Pour mémoire, à notre intervention qui concernait également plusieurs autres élus ayant des responsabilités dans diverses associations de la commune, monsieur le maire avait répondu : « Ne vous inquiétez pas, de toutes façons, c’est moi seul qui décide ». Il faisait notamment allusion à la répartition des subventions pour les associations pour laquelle aucun de nos élus n’a d’ailleurs été consulté. On continue à nager en pleine démocratie…..

Petite devinette : le maire décide seul de tout au sein de son conseil. Il ne nomme pas un, mais deux adjoints avec la même délégation. Question : combien d’élus vont-ils gérer le sport à Jonage ?

Cette pléthore de compétences mise au service du seul sport ne serait pas aussi ridicule si c’était là l’unique domaine de la vie communale nécessitant beaucoup de travail et d’énergie.

Au fait, monsieur le maire, vous reste-t-il encore un (ou des) adjoint(s) disponible(s) pour s’occuper sérieusement de la mise en place de la réforme des rythmes scolaires, des affaires sociales, de l’urbanisme, de la voirie… ? Ou peut-être que, là encore, vous allez continuer à décider seul ?