NON à la révision du P.S.A. de l’aéroport St Exupéry

Vous n’avez plus qu’une semaine pour refuser la révision du P.S.A.

 

Le Plan de Servitudes Aériennes (P.S.A.) fait l’objet d’un projet de révision calamiteux pour les riverains de St Exupéry, projet qui est soumis à enquête publique jusqu’au 22 de ce mois.

Vous pouvez aisément exprimer votre opinion par mail au moyen du lien suivant : https://www.registre-numerique.fr/psa-aeroport

En bref, ce qu’il faut savoir :

1 – Ce PSA révisé entérinerait de fait la création de deux nouvelles pistes (pistes 3 et 4) à St Exupéry. Or nous n’aurons jamais besoin de pistes supplémentaires…sauf à vouloir satisfaire l’ego et le portefeuille de quelques décideurs. En effet le nombre de mouvements d’avions (seul facteur à considérer pour le besoin en pistes, le nombre de passagers ne concernant que la capacité des terminaux) est en régression depuis pas moins de 18 ans (131 000 mouvements en 2001, environ 110 000 aujourd’hui). Par ailleurs l’aéroport de Gatwick (Londres), aussi géré par Vinci, traite actuellement 300 000 mouvements/an avec une seule piste. Sur ces bases St Exupéry pourrait traiter 400 à 450 000 mouvements/an. Nous n’y serons jamais, et même si les avions ont toujours besoin de pistes, ce qui n’est pas évident.

2 – Par ailleurs le PSA révisé enserre littéralement Jonage dans l’axe des pistes 3 et 4. Alors que la 3 était jusqu’ici dans l’axe de l’ouest de Jonage et la 4 un Km plus à l’Ouest la 3 serait maintenant dirigée vers l’Est de Jonage et la 4 vers l’Ouest ! Autant nous dire d’aller vivre ailleurs.

3 – Enfin ce que ne dit pas ce projet, mais qu’il faut dire, c’est que le rétablissement de TGV directs entre St Exupéry et CDG permettrait de diminuer les nuisances et les émissions…et même le déficit de la SNCF. Sans compter l’agrément supplémentaire pour les voyageurs, avec le même temps tout compris que l’avion. Et la ligne comme les deux gares existent et fonctionnent quotidiennement…mais pour d’autres liaisons.

JAT vous recommande donc de vous faire entendre, avant le 22 novembre prochain, sur ce sujet crucial pour votre futur.